isolation thermique maison

Bon à savoir sur l’isolation thermique


isolation thermique maison

L’isolation thermique, la meilleure façon de protéger vos économies et votre confort !

La meilleure façon de se protéger du froid en hiver ou des chaleurs étouffantes de l’été, c’est de faire barrage aux transferts de température entre l’extérieur et l’intérieur de votre maison, en réalisant son isolation thermique.

Cette dernière viendra faire tampon entre les variations climatiques extérieures et l’équilibre de votre chauffage. Qu’il s’agisse de pallier l’influence de l’air, de l’humidité ou des UV, l’isolation thermique participe de la protection de votre confort et de la réalisation d’économies d’énergie significatives.

Vous aidant à réduire vos émissions de gaz à effet de serre et vos dépenses en chauffage et en climatisation, les travaux de rénovation énergétique, comprenant en grande partie l’isolation thermique de l’habitat, sont largement soutenus par l’État.

Des aides sont ainsi allouées selon vos ressources et l’étendue des travaux à mettre en œuvre, sous la forme d’un crédit d’impôt développement durable, d’un Eco-Prêt à Taux Zéro, d’aides de l’Agence Nationale de l’Habitat, des primes de rénovation énergétique…

Ces aides vous permettent de réduire le montant de vos dépenses en matériaux et équipements pour l’isolation thermique et la rénovation énergétique de l’habitat, à condition de faire faire vos travaux par une entreprise certifiée RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) !

 demande-conseil-expert-isolation

Quel est le principe de l’isolation thermique ?

L’isolation thermique vise à améliorer le coefficient de résistance thermique R de vos parois, de votre toiture, de vos portes et fenêtres, ainsi que la qualité de circulation de la chaleur et de renouvellement de l’air, via un système de chauffage et un système de ventilation adaptés à vos besoins.

Ce coefficient mesure la capacité d’un matériau à résister à la propagation des variations thermiques (coefficient lambda) à travers son épaisseur.

Un matériau à forte résistance thermique et donc à faible conductivité thermique sera un meilleur isolant qu’un matériau à forte conductivité, même dans un rapport d’épaisseur bien moindre.

A titre d’exemple, il faudra 4 m de béton armé pour atteindre les mêmes performances thermiques que 10 cm de laine de roche ! Les travaux d’isolation thermique de l’habitat représentent donc un faible empiétement sur la Surface de celui-ci, pour beaucoup de gain en économies et en confort !

Quelles sont les parties de ma maison à isoler ?

Il y a plusieurs zones d’une maison qui peuvent être soumises à l’isolation thermique. Celles-ci apparaissent par ailleurs nettement à la caméra thermique :

  • Le toit correspond à 30% des déperditions de chaleur ;
  • Les murs capitalisent 25% des ponts thermiques d’une habitation ;
  • Les portes et fenêtres sont pour 10 à 15% des pertes ;
  • Les sols représentent pour leur part 7 à 10% des fuites de chaleur.

Différents signaux peuvent mettre en évidence la nécessité de travaux de rénovation énergétique : une facture de chauffage importante, des parois froides créant de la condensation, de la difficulté à chauffer une pièce, une sensation d’inconfort thermique…

L’isolation thermique de votre habitation peut alors passer par :

  • L’isolation de la toiture ou des combles, selon que vous isolez par l’extérieur ou par l’intérieur ;
  • L’isolation des murs, qu’il s’agisse d’un Isolation Thermique par l’Extérieur ou par l’Intérieur ;
  • L’isolation des portes et fenêtres, ainsi que des planchers.

Isolation thermique intérieure ou extérieure, quelle différence ?

De manière générale, l’avantage d’une isolation thermique s’appliquant à l’extérieur, qu’il s’agisse de la toiture ou des parois, est de rénover l’apparence du dehors de votre maison sans entamer l’espace intérieur de votre logement. Un autre avantage de taille est de couvrir la totalité des surfaces extérieures de votre maison, évitant les jonctions entre cloisons et planchers telles qu’on les trouve en réalisant des travaux d’isolation thermique à l’intérieur.

La grande majorité des ponts thermiques est ainsi neutralisée par un manteau d’isolant recouvert du revêtement de couverture lorsqu’il s’agit de la toiture (tuiles, ardoise, zinc, …), ou d’enduit, parement, bardage pour l’isolation des façades. L’avantage des techniques d’isolation thermique opérant à l’intérieur quant à elles est d’être simples à mettre en œuvre et peu coûteuses. Elles sont également plus faciles à étaler dans le temps, devant procéder pièce par pièce.

Néanmoins, elles empiètent sur l’espace intérieur de votre maison, en rajoutant une épaisseur de mur contenant l’isolant ou entre les chevrons dans l’isolation de combles.

Quels sont les matériaux pour l’isolation thermique ?

Les choix des matériaux pour l’isolation thermique de votre maison dépendra essentiellement du rapport épaisseur, résistance thermique et prix souhaité. Pour gagner de la place en isolation intérieur, on privilégiera des isolants pouvant être efficaces avec relativement peu d’épaisseur. Les critères écologiques pourront également orienter le choix du matériau isolant.

Néanmoins, on peut citer quelques uns des isolants les plus réputés qui servent de base de référence :

  • Le polystyrène expansé, économique et performant ;
  • Les laines minérales, les « grands classiques » ;
  • Le polyuréthane, le plus efficace du marché ;
  • La ouate de cellulose, le liège, les laines végétales comme le chanvre, les laines animales, écologiques et performantes sur le plan thermique et hygrométrique.

Choisir le meilleur isolant pour les travaux d’isolation thermique de votre habitation vous permettra d’appliquer ensuite le revêtement rêvé qui donnera à votre maison l’allure que vous souhaitez, pour vivre dans un logement à la fois chaud et agréable ! En outre, il existe une grande gamme de finitions pour l’isolation thermique intérieure comme extérieure : peinture, enduit, parement, bardage…

Quelles sont les autres mesures indispensables à mon isolation thermique ?

Vous pouvez ensuite terminer l‘isolation thermique de votre logement par l’installation d’un système de chauffage économique, écologique et performant, comme une pompe à chaleur, un chauffe-eau, une chaudière à condensation, solaire…

Il sera aussi fortement conseillé d’installer un système de ventilation (VMC, VMI, VPH…) assurant l’assainissement et la régulation hygrométrique de votre air intérieur, pour compenser la mauvaise circulation de l’air d’une maison auparavant mal isolée.

En effet, il ne faut pas oublier qu’une mauvaise étanchéité à l’air et à l’humidité génère la circulation d’un air humide difficile à chauffer ou à refroidir du fait de la masse propre de l’eau !

 isolation aux normes

Ce qu’il faut retenir de l’isolation thermique de l’habitat

En bref, réaliser l’isolation thermique de votre maison vous offrira toutes les garanties d’une habitation saine, chaude en hiver et fraîche en été, ainsi qu’une maîtrise idéale des flux de chaleur et de votre facture énergétique ! Pour cela, vous pouvez envisager l’isolation thermique de votre habitation opérant à l’intérieur ou à l’extérieur, qu’il s’agisse de la toiture ou des murs.

En déployant une protection efficace et quotidienne contre les changements de température, l’humidité et les UV, la rénovation thermique de l’habitat permet également de rajeunir son allure et son comportement face aux contraintes climatiques.

Bénéficiez donc des aides aux travaux d’isolation thermique de l’habitat en vous adressant à une entreprise RGE ! Soulagez votre porte-monnaie et ne souffrez plus d’un climat défavorable dans votre maison !

 demande-conseil-expert-isolation

Actualités

Actualités

Conseils

Conseils

Dossiers

Dossiers

  • Bon à savoir sur l’isolation thermique isolation thermique maison

    L’isolation thermique, la meilleure façon de protéger vos économies et votre confort ! La meilleure façon de se protéger du froid en hiver ou des chaleurs étouffantes de l’été, c’est de […]

Interview

Interview