Comment isoler des combles selon les normes ? 


L’objectif de l’isolation des combles est de parvenir à une baisse de la consommation énergétique d’une habitation et de réduire son niveau d’émission de gaz à effet de serre. Mais le respect des normes est exigé pour différentes raisons. 

Effectuer les démarches administratives 

Le respect des normes débute par les démarches administratives. Si les travaux d’isolation s’effectuent par l’extérieur, un permis de construire peut s’avérer indispensable.

C’est le cas lorsque les règles d’urbanisme ne permettent pas ce type de travaux ou lorsque la maison est située à proximité d’une zone protégée ou d’un monument historique. Si aucune exigence précise n’est requise, une déclaration préalable de travaux est suffisante.

Les normes au niveau des performances minimales imposées

Les normes concernent également la technique d’isolation. Les combles perdus sont souvent dédaignés en matière d’isolation. Pourtant, c’est à ce niveau que se produisent 30 % des pertes thermiques d’un logement.

L’isoler dans le respect des normes consiste donc à se conformer aux performances minimales imposées, à savoir, respecter une consommation maximale d’énergie primaire n’excédant pas les 50K Wh/m2/an.

Des matériaux isolants aux normes

L’isolation des combles aménagés peut s’effectuer sous rampant à l’aide de panneaux rigides ou semi-rigides en laine en verre ou en laine végétale, animale ou en synthétique. Assurez-vous qu’ils sont certifiés ACERMI. À noter que la paille fait désormais partie des matériaux isolants reconnus par la RT 2012.

Des performances énergétiques aux normes pour bénéficier du CITE

Lorsque vous choisissez les valeurs de performances énergétiques de votre isolant, optez pour celles qui vous permettent d’être éligible aussi bien au Certificat d’Économie d’Énergie et au Crédit d’impôt pour la transition énergétique.

Isoler des combles selon les normes exige donc pour une isolation sous rampants et plafonds de combles aménagés une résistance thermique R ≥ 6.0 m2 K/W et pour le plancher des combles perdus R ≥ 7.0 m2 K/W.

Parmi les normes exigées, vous devez faire appel à des professionnels RGE qui vous permettront de bénéficier d’un crédit d’impôt pour la transition énergétique entre autres.

Si vous souhaitez des informations supplémentaires, contactez nos experts.

demande de bilan thermique gratuit

Actualités

Actualités

Conseils

Conseils

  • Tout savoir sur le traitement des poutres charpente toiture

    Votre habitation comporte de belles poutres au niveau de la toiture. Cela signifie que vous disposez d’une charpente en bois. Pour maintenir en bon état et en bonne santé vos poutres […]

Dossiers

Dossiers

  • Les travaux d’isolation intérieure les plus importants rénovation énergétique de bâtiment

    Pourquoi réaliser des travaux d’isolation intérieure ? Les défauts d’une maison mal isolée sont bien connus. Inconfort thermique (sensation de froid, de chaleur étouffante), problèmes d’humidité et de condensation, pourrissement des […]

Interview

Interview

  • Les étapes du diagnostic thermique d’une habitation isolation intérieure afih

    Dans le but d’en apprendre plus sur le déroulement de travaux d’isolation, nous avons contacté un éco-technicien d’une entreprise de rénovation énergétique reconnue. Nous lui avons donc posé quelques questions […]