ravalement et isolation exterieure

Isolation thermique par l’exterieur, pose isolation murs extérieurs


ravalement et isolation exterieure

Les murs constituent la deuxième source de déperdition thermique dans une maison mal isolée. 25% de la chaleur s’échappe par les murs et cela génère une grosse consommation d’énergie pour le foyer. Opter pour l’isolation thermique des murs extérieurs de votre habitation est une solution pour diminuer votre consommation d’énergie. C’est un investissement coûteux mais rentable sur le long terme et permet de valoriser votre bien en cas de vente. Mis à part les économies d’énergie, quand vous réalisez des travaux d’isolation par l’extérieur, vos façades seront embellies.

 

Les différentes techniques pour isoler les murs par l’extérieur

La pratique de l’isolation extérieure de maison consiste à poser une enveloppe isolante sur la surface du bâti afin d’assurer la pérennité de l’enveloppe et restreindre les ponts thermiques. Afin de mettre en œuvre l’isolation thermique des murs extérieurs, il existe deux techniques.

  • Le premier procédé consiste à poser de l’enduit mince ou hydraulique sur les murs extérieurs. Du polystyrène expansé est collé sur les murs et par la suite, il sera couvert d’un enduit spécial ou armé d’un tissu de fibre de verre, par la suite de l’enduit de finition. Appliqué en deux couches, l’enduit mince représente une pellicule de 3 à 5 mm de compacité. On le colle, cependant si le support ne l’accorde pas, une fixation mécanique est obligatoire. La mise en œuvre est quasiment identique pour l’utilisation d’enduit hydraulique. Ce qui fait la différence c’est que l’enduit est projeté sur un treillis afin de faire une épaisseur de 15 à 20 mm.
  • La seconde méthode pour isoler les murs extérieurs c’est la pose d’un bardage rapporté ou une ossature couverte d’un parement extérieur. L’isolant soit le polystyrène, la laine de roche est en premier lieu posée sur le support. Ensuite, il recueille le parement tel que pierre mince, bois, ardoises, bardeaux ou PVC… On rencontre également des options pré-assemblées. Dans les deux contextes, il faut vérifier la performance du dispositif de fixation-adhésion de la colle, ancrage des accroches, etc. Ils dépendent de la matière du mur, et du modèle de finition recherché tel que le bardage, la pose d’enduit ou autres revêtement du style panneau, vêture…

Pour l’isolation extérieure, choisissez le bon isolant

Afin de s’assurer que l’isolant soit efficace, il faut choisir le bon isolant. Pour ce faire, les techniciens de l’Agence Française pour l’Isolation de l’Habitat vous orientent sur le choix de l’isolant. Pour les murs extérieurs, il faut que l’isolant soit semi-rigide et non hydrophile. La performance thermique et acoustique en dépendra. Par ailleurs, il est aussi préconisé de choisir un isolant certifié ACERMI. Il faut aussi veiller à bien fixer l’isolant avec des chevilles pour qu’il reste maintenu à la paroi. Bénéficiez d’un logement sain et confortable en isolant les façades de votre habitation.

diagnostic-gratuit-murs

Actualités

Actualités

Conseils

Conseils

Dossiers

Dossiers

Interview

Interview

  • Interview d’un éco-technicien de l’AFIH diagnostic thermique d'une maison

    Après l’interview du gérant de l’AFIH, nous avons posé quelques questions à l’un de nos éco-technicien. Le but étant de nous expliquer une partie de son travail en quelques phrases. […]