charpente toiture

Les travaux de traitement de charpente


charpente toiture

Exposée aux nuisibles divers mangeurs de bois ainsi qu’à l’humidité, la charpente se détériore, pouvant entraîner d’importants dégâts au niveau de l’habitation. Pour maintenir la charpente en état, engager des travaux de traitement de charpente est requis, aussi bien dans un but curatif que préventif.

 

Traitement curatif d’une charpente infestée

Après diagnostic, il peut s’avérer qu’une charpente présente déjà des signes d’infestation. Autrement dit, certaines zones de la charpente ont été victimes des nuisibles mangeurs de bois. La présence de sciures de bois et de la poussière est un indicateur infaillible. Afin d’éviter que la charpente ne s’endommage davantage, un traitement curatif est indispensable.

Pour ce type de travaux de traitement de charpente, toutes les parties infestées de la charpente doivent être retirées avec un burin à marteau, une brosse métallique ou un rabot. Il ne doit plus rester que les parties saines de la charpente. L’étape suivante consiste à percer des trous d’environ 9 mm à différentes niveaux de la charpente, dans lesquels sera injecté un produit insecticide et fongicide.

Une fois le produit injecté au cœur de la charpente, un autre produit fongible et insecticide est pulvérisé sur toute la surface de la charpente. Cette dernière phase est indispensable pour prévenir l’apparition de champignons et de nouvelles attaques de nuisibles. 

 

Toujours prévoir un traitement préventif

Les travaux de traitement de charpente peuvent également être engagés dans un cadre préventif, notamment dans le cas d’une charpente d’une maison ancienne datant de plus d’une dizaine d’années. Le traitement préventif est également indiqué dans le neuf, car une charpente n’est jamais à l’abri des mangeurs de bois et des champignons.

Cette opération vise avant tout à optimiser la durée de vie de la charpente. Le traitement préventif prévient également l’apparition des insectes à larves xylophage ou termites, des ennemis jurés d’une charpente en bois. L’opération est simple, un produit à base de xylophène est pulvérisé sur toute la surface de la charpente saine.

Une fois la charpente bien sèche au bout d’environ trois jours, elle peut être recouverte de vernis. Malgré la simplicité de l’opération, elle doit être mise en œuvre par un professionnel, car le produit doit être manipulé avec précaution.

 specialiste-toiture

Actualités

Actualités

Conseils

Conseils

  • Comment isoler son toit ? 

    Dans de nombreux logements, l’isolation thermique est un problème qui doit être résolu. Avec près de 30% de la chaleur globale qui s’échappe d’un logement, la toiture est le point […]

Dossiers

Dossiers

Interview

Interview