isolation des combles aménagés

Pare-vapeur et isolation des combles


isolation des combles aménagés

Pourquoi isoler ses combles ?

Capital à savoir : un toit mal isolé est responsable d’environ un tiers des déperditions de chaleur !

  • Vos combles agissent alors comme une poche vers laquelle monte l’air chaud, plus léger que l’air froid, avant d’y être refroidi du fait du défaut d’isolation thermique de vos combles ! Ces derniers seront froids en hiver et aspireront l’air chaud produit par votre système de chauffage en le « libérant » vers l’extérieur.
  • Vous serez forcé d’alimenter en permanence votre chauffage pour nourrir l’air en chaleur, qui ne reste pas dans votre maison !
  • L’isolation de vos combles vous permettra de canaliser le flux de chaleur qui actuellement vous échappe. Vous agirez en faveur d’une transformation de cette « chambre froide » en chambre chaude qui gardera la chaleur de votre habitation et l’empêchera d’être convertie au contact de combles froids.

Dans les travaux de rénovation énergétique de l’habitat, l’isolation des combles arrive donc en tête de liste ! Soutenue par l’État, elle optimise et rentabilise l’impact thermique de cette partie de la maison, qui doit rester au minimum neutre, au mieux positif.

Par précaution, on inclut généralement un pare-vapeur lors de l’isolation des combles.

A quoi sert le pare-vapeur dans l’isolation de vos combles ?

En chauffant, vos parois voudront naturellement laisser migrer la vapeur d’eau contenue dans l’air ambiant de votre maison. Cela aura pour conséquence de faire « transpirer » le matériau coincé entre la zone froide (la paroi du côté de l’extérieur) et la zone chaude humide (la paroi intérieure, soumise à l’accumulation de vapeur).

Le pare-vapeur dans l’isolation de vos combles sera donc utilisée pour prévenir la retenue d’eau ainsi générée entre l’isolant et l’afflux d’air chaud vecteur d’humidité qui imprègne vos parois intérieures.

Idéalement, la pose d’un pare-vapeur lors de l’isolation de vos combles agit en complément (à défaut, en compensation) d’un bon système de ventilation permettant d’assainir l’air en amont. Cette précaution visera à éviter le pourrissement à l’intérieur de vos parois, garantissant une meilleure longévité grâce au pare-vapeur pour l’isolation des combles !

Comment choisir un pare-vapeur pour l’isolation des combles ?

Pour retenir la vapeur d’eau en hiver et favoriser son évacuation en été, et pour assurer l’étanchéité à l’air de vos combles, votre pare-vapeur peut être équipé d’une membrane hygro-régulante.

La pose d’un écran pare-vapeur pour l’isolation de vos combles avec membrane hygro-régulante est idéale, dans la mesure où un air humide et froid est plus difficile à chauffer qu’un air sec et bien ventilé.

Par ailleurs, les pares-vapeur possèdent un coefficient de résistance à l’humidité, la valeur Sd, qui doit être supérieure à 18 pour respecter l’Avis Technique du CSTB (Centre scientifique et technique du bâtiment) correspondant à la pose de pare-vapeur pour l’isolation des combles. Si un écran de sous-toiture est présent, elle doit toujours être supérieure à la résistance hygrométrique de celui-ci.

Pare-vapeur et isolation de combles coopèrent donc naturellement à l’efficacité thermique de vos combles… pour longtemps !

isolation-combles

Actualités

Actualités

Conseils

Conseils

Dossiers

Dossiers

  • Tout pour réussir son isolation thermique des combles

    L’isolation thermique de sa maison fait partie des premiers projets des propriétaires souhaitant faire des économies d’énergie et bénéficier d’un meilleur confort. C’est un investissement impactant sur le long terme […]

Interview

Interview

  • Les étapes du diagnostic thermique d’une habitation isolation intérieure afih

    Dans le but d’en apprendre plus sur le déroulement de travaux d’isolation, nous avons contacté un éco-technicien d’une entreprise de rénovation énergétique reconnue. Nous lui avons donc posé quelques questions […]