rénovation énergétique de bâtiment

Rénovation Energétique : Green Deal, un nouvel accord signé entre l’Etat et ORPI


rénovation énergétique de bâtiment

Green Deal, un nouvel engagement en faveur de la rénovation énergétique

Le 28 Février 2017 dernier, le réseau immobilier ORPI et le Ministère du Logement et de l’Habitat Durable ont signé un accord qu’ils ont baptisé « Green Deal ». Comme son nom anglais l’indique, il s’agit d’un engagement pris par ORPI vis-à-vis de l’Etat, d’agir en faveur de la croissance verte et de la rénovation énergétique de la France, dans le cadre de ses activités et notamment lors de ses transactions immobilières.

L’ORPI avait déjà évoqué en 2015 ses intentions de s’impliquer progressivement dans la performance énergétique de la France. En ce qui concerne l’Etat, il s’agit d’une grande première car il n’avait encore jamais signé un tel accord avec un acteur de l’immobilier auparavant. Ce choix a sans doute été déterminé par l’envergure de l’ORPI au niveau national :

  • 850 000 transactions immobilières passées chaque année
  • 1200 agences réparties en France…

En effet, cela signifie concrètement que lors d’un peu moins d’un million de transactions par an, les agents immobiliers de ORPI s’engageront à promouvoir la réalisation des travaux de rénovation énergétique ; auprès des acquéreurs, vendeurs, copropriétaires, bailleurs de logements.

 

Pour une prise de décision rapide pour les travaux lors des transactions immobilières

Green Deal a pour objectif de faciliter la prise de décision concernant les travaux d’amélioration énergétique lors des transactions immobilières (achat / mise en location / vente). Cette nouvelle approche permet de convaincre les français à rénover leurs logements en faveur d’une meilleure performance énergétique.

En tant qu’acteur incontournable de l’immobilier, ORPI met en œuvre des solutions concrètes en expliquant les enjeux de la rénovation énergétique auprès d’un public visé. L’accord Green Deal est  mis en œuvre à un moment favorable lors d’une transaction immobilière :

  • Le logement connaît une période de vacance
  • Le nouvel occupant est à la recherche du « neuf » et du meilleur confort
  • Les banques et les notaires sont déjà mobilisés

Cette approche de type marketing vient donc en complément des subventions, des dispositifs fiscaux, et autres, qui ont déjà été mis en place pour favoriser la réalisation des travaux de rénovation énergétique.

En espérant que cette nouvelle approche porte ses fruits, au regard du coût élevé de ces travaux, qui constitue toujours malgré tout, un frein important à leur réalisation.

 

Une première phase test à Toulouse et dans le Val-de-Marne

Pour tester l’efficacité de ce nouveau dispositif, ORPI va commencer par le déployer au sein de deux secteurs clés, pendant quatre à six mois :

  • Dans le Val-de-Marne : 23 agences
  • A Toulouse : 35 agences

Au préalable, les agents ORPI seront formés :

  • Aux types de travaux qui sont réalisés dans le cadre de la rénovation énergétique
  • Aux aides existantes pour faciliter la réalisation de ces travaux
  • Aux caractéristiques du montage des projets de rénovation
  • Aux types d’artisans et professionnel du bâtiment à solliciter

L’objectif étant de proposer aux clients un discours et des solutions concrets et consistants, afin de favoriser leur « passage à l’acte ».

 

Habiter Mieux-Copropriété, une nouvelle aide pour les copropriétés fragiles

En parallèle de ce nouvel accord passé entre ORPI et l’Etat pour favoriser la rénovation énergétique de la France ; une nouvelle aide destinée aux copropriétés est également entrée en vigueur le 1er Mars 2017 dernier. Car en effet, réaliser des travaux d’amélioration énergétique au sein de copropriétés est particulièrement coûteux et laborieux, et pourtant ces travaux s’avèrent indispensables pour certaines copropriétés dites « fragiles ».

Le dispositif Habiter Mieux-Copropriété est une aide collective déployée par l’ANAH, dont l’objectif pour 2017 est d’inciter 30 000 ménages propriétaires, bailleurs ou occupants de copropriétés fragiles, à réaliser des travaux de rénovation énergétique en finançant ces travaux jusqu’à 5250€  par logement.

Pour bénéficier de cette aide, les copropriétés doivent remplir certaines conditions. Par contre, elle n’est pas soumise à des conditions de ressources.

Enfin, ce programme Habiter Mieux-Copropriété est cumulable avec le crédit d’impôt pour la transition énergétique, l’éco-prêt à taux zéro et les aides des collectivités locales, auxquels les copropriétés sont également éligibles.

Actualités

Actualités

Conseils

Conseils

  • Tout savoir sur l’isolation du toit isolation du toit

    Pourquoi penser à l’isolation du toit en cas de problèmes thermiques ? Beaucoup de maisons, quel que soit leur âge, présentent des problèmes d’isolation au niveau du toit. Ces derniers ont […]

Dossiers

Dossiers

  • Pose d’une isolation dans les combles

    Pour une maison bien isolée toute l’année Des combles mal isolés constituent le premier poste de perte de chaleur de votre maison. L’air chaud, plus léger que l’air froid a […]

Interview

Interview

  • Interview d’un éco-technicien de l’AFIH diagnostic thermique d'une maison

    Après l’interview du gérant de l’AFIH, nous avons posé quelques questions à l’un de nos éco-technicien. Le but étant de nous expliquer une partie de son travail en quelques phrases. […]