Archives du mot-clé isolant multicouche

isolation des combles multicouches

Isolation des combles : simple ou double couche ?


isolation des combles multicouches

Pour optimiser le confort thermique d’une habitation, l’isolation des combles est un passage obligé. Deux techniques d’isolation peuvent alors être mises en place pour l’isolation thermique de combles habitables. Simple ou double couche, voici les points essentiels à retenir.

Préserver la surface habitable avec une double couche

Technique d’isolation la plus courante des combles habitables, l’isolation avec une double couche également appelée isolation multicouche s’avère être une technique particulièrement performante. Le deuxième isolant a pour fonction d’assurer l’étanchéité à l’air tout en limitant, voire réduire les ponts thermiques.

Concrètement, deux couches d’isolants sont intercalées tout en laissant une lame d’air entre le premier isolant et le toit. La deuxième couche d’isolant est utilisée en sous-face, pouvant comporter un pare-vapeur côté intérieur.

Cette deuxième couche d’isolant est maintenue par une ossature métallique, sur laquelle sont vissées des plaques de plâtres. Cette superposition d’isolants permet ainsi de préserver au mieux la surface habitable.

La technique rapide de l’isolation en simple couche

Alternativement, isoler les combles par une simple couche de matériau isolant s’avère être la méthode la plus rapide pour une isolation thermique des combles. Il s’agit de poser une seule couche d’isolant sous les chevrons, accompagnée d’un pare-vapeur.

Cette technique d’isolation est indiquée pour les combles en charpente traditionnelle. Pour que l’isolation soit performante, l’isolant doit faire une épaisseur comprise entre six à huit centimètres. Autrement dit, la technique d’isolation thermique des combles par simple couche revient à empiéter la surface habitable.

Par ailleurs, l’isolation thermique des combles par simple couche est réalisée à partir de matériaux discontinus, ne permettant pas ainsi d’éviter les ponts thermiques. Toutefois, cette opération suffit à optimiser le confort thermique des combles habitables.

Bien choisir les matériaux isolants

  • L’isolation des combles vise à gagner en confort thermique, mais également à économiser de l’énergie, notamment sur l’utilisation du chauffage. Comme il existe différents matériaux isolants disponibles pour l’isolation des combles, il convient de bien choisir les isolants pour disposer d’un système performant.
  •  La mise en œuvre d’une isolation thermique doit assurer une bonne étanchéité de l’air afin d’éviter tout risque de condensation au niveau de la charpente, mais ce qui autorise également une économie de chauffage pouvant aller jusqu’à 12 %.
  • Concernant les combles habitables, les laines minérales comme la laine de roche ou la laine de verre, les laines végétales de type laine de bois, laine de chanvre ou la ouate de cellulose présente d’excellentes performances thermiques. Par ailleurs, les produits minces réfléchissants de même que les isolants plastiques alvéolaires sont également adaptés.